« La question est de savoir si je me souviens plus, si je me souviens mal, si je me souviens trop. »

SPECTACLE

Création - 2018

Moi je vous souhaite tous d’être heureux tous

Dans le cadre du projet « Je ne voudrais pas déranger » en partenariat avec l’ARS et l’OARA

En s’amusant de phrases récoltées en EHPAD (auprès des soignés, des soignants, des familles), il s’agit ici d’interroger la notion de « place » : celle qu’on prend, qu’on nous donne, qu’on croit avoir, ou à laquelle on renonce. Au fil d’une journée ponctuée d’événements quotidiens, dans un espace qui n’est défini que par ses horaires et ses règles, deux personnages s’activent selon leurs propres codes en suivant les ordres d’une voix qui organise et surveille. Elle et Lui ne se demandent plus pourquoi ils agissent ainsi, ne voient plus à quel point la répétition des mêmes gestes et des mêmes mots les vident de sens. Jusqu’à ce qu’un imprévu leur offre l’occasion de se réapproprier la parole, de retrouver un peu d’humanité. Avec ce texte, qui fait se côtoyer l’absurde et la poésie, le collectif Crypsum choisit de faire entendre ce qu’on n’écoute plus, et nous propose de « ne pas rester inactif devant l’impossible ».

Texte original : Renaud Borderie
Conception : Alexandre Cardin, Miren Lassus-Olasagasti, Olivier Waibel
Avec en alternance : Stéphanie Cassignard, Anne Charneau, Romain Jarry, Jérôme Thibault
Administration : Violaine Noël

Production : Crypsum
Accueils en résidences : Molière Scène d’Aquitaine – Bordeaux, La Métive – Moutier d’Ahun, Glob Théâtre – Bordeaux
Projet coproduit par l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, l’Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine et le Pôle Culture & Santé Nouvelle- Aquitaine
Avec les soutiens de la Région Nouvelle-Aquitaine, la Drac Nouvelle-Aquitaine et l’Union européenne avec le Fonds social européen

© Crypsum (1+2)

© Pierre Planchenault